Comment choisir sa charpente ?

La charpente est un élément-clé de la construction de votre maison. En effet, elle permet de consolider la structure, de soutenir les murs et de supporter le revêtement du toit. C’est pourquoi bien choisir sa charpente n’est pas à négliger.

Quel type de charpente adopter ?

La charpente traditionnelle

Ce type de charpente était le standard en France, puisqu’historiquement, il était utilisé pour réaliser une multitude de formes et toutes les maisons anciennes sont habillées de ce type de charpente. Il permet de laisser la créativité des professionnels de s’exprimer en leur apportant une liberté de forme et d’esthétique. De nos jours, au-delà des considérations esthétiques et techniques, elle offre aux futurs propriétaires la possibilité de faire aménager ultérieurement par un professionnel les combles de leur maison. Bien que plus lourde, sa solidité structurelle assure une forte résistance aux intempéries et même au feu et permet d’être recouverte par n’importe quel revêtement. En cas de maison à combles aménagés, elle est préférée pour gagner de la surface au sol et des pieds de fermes moins nombreux et moins présents. Une charpente traditionnelle ne peut être réalisée que par un charpentier diplômé. Il va établir les plans de la future charpente en tenant compte des charges qui vont s’exercer sur la structure. Il va ensuite choisir un bois adéquat et couper son bois. Tout ce travail est fait manuellement et les matériaux utilisés pour ce type de charpente sont de qualité. Par conséquent, le coût d’une charpente traditionnelle est bien plus onéreux qu’une charpente à fermettes par exemple.

La charpente à fermettes

La charpente à fermettes, plus communément appelée charpente industrielle, est d’une grande simplicité à installer de par sa légèreté. Ce type de charpente a été inventé dans les années 1950 aux USA et repose sur un procédé de préfabrication. Elle se compose d’un système de triangulation permettant d’utiliser des bois résineux de faible section tout en assurant une rigidité à la structure. Ce type de charpente permet de faire baisser le coût et donc de faire des économies non négligeables. C’est aujourd’hui le standard populaire dans les types de charpente. Cependant, le seul inconvénient est qu’il n’est pas possible d’aménager les combles ultérieurement ou encore d’installer des fenêtres de toit sans une modification importante par un professionnel.

La charpente pour toit plat

Cette charpente est très appréciée dans les villes fréquemment ensoleillées. En effet, elle offre la possibilité de créer un espace de vie supplémentaire sur le toit de la maison comme une terrasse par exemple. Elle est très esthétique et résistante aux intempéries et aux changements de température. De plus, elle permet d’améliorer son empreinte écologique en limitant le gaspillage des eaux pluviales grâce à des gouttières adaptées récupérant l’eau s’écoulant sur le toit très légèrement incliné.

Quel matériau choisir pour votre charpente ?

La charpente en bois

Matériau historique, la charpente en bois dure dans le temps et offre beaucoup de solidité à la toiture. Adaptable aux différentes architectures de maison, le bois est un parfait isolant pour être à l’abri des intempéries, de l’humidité et du feu. Afin de ne pas être dégradé par les insectes et autres champignons, le bois utilisé doit être traité. De plus, pour limiter l’impact environnemental, il convient de recourir à des natures de bois dont les filières sont contrôlées et correctement gérées.

La charpente en béton

La charpente en béton est très résistante et robuste. Principalement utilisée pour les toits plats, elle peut également être utilisée pour tout type d’architecture. Ce type de charpente ne laisse aucune ouverture à l’humidité et aux petits visiteurs nuisibles. Cependant, elle nécessite un complément d’isolation et d’étanchéité parfaitement adapté pour être durable dans le temps.

La charpente en métal

La charpente en métal peut être montée sur le chantier par des professionnels ou dans un cadre d’auto-construction, disponible en kit pour certaines architectures. D’un point de vue économique, une fois l’installation terminée, il n’est pas nécessaire d’entretenir sa charpente qui ne changera pas d’aspect ni de couleur au fil du temps. Par contre en cas d’incendie, ce matériau est très fragile et cela entraîne rapidement des dégâts importants.

Partager sur